Le serpent blanc : osez la compassion, l’intuition et les conduites disruptives pour manager !

Le serpent blanc

Écouter : https://youtu.be/A8J_7RIO6tc

Un conte des frères Grimm

 

Un roi très savant se faisait livrer tous les jours un plat qui contenait de la viande de serpent blanc mais que personne n’avait jamais vu car le roi était toujours seul pour ouvrir le plat. Un jeune serviteur curieux un soir se cacha et découvrit ce que dissimulait le plat : le serpent blanc. La chair de celui-ci permettait à celui qui le mangeait de comprendre le langage des animaux. On accusa le jeune serviteur du Roi d’avoir volé une bague.  Il s’aperçut alors qu’il comprenait le langage des animaux car il entendait des canards cancaner : l’un deux avait mangé la bague. Il demandait à ce qu’on égorgea le canard et qu’on lui ouvrit le ventre. Il put prouver son innocence. Et il s’en fut par les routes. Il rencontra trois animaux à qui il apporta de l’aide.  Des poissons qu’il remit à l’eau, des fourmis qu’il n’écrasa pas et des corbeaux qu’il sauva de la faim en tuant son propre cheval pour les nourrir. Arrivé dans un royaume, il apprit qu’un défi existait : celui qui le réussirait pourrait épouser la princesse, l’échec, signifiant la mort. Grâce au poisson, il put ramener la bague sur le rivage. Mais la princesse orgueilleuse refusa de l’épouser et lui donna un second défi : ramasser le mil qu’elle avait renversé dans un champ : grâce aux fourmis, il réussit encore. La princesse fière trouva un troisième défi : ramener une pomme d’or de l’arbre de vie. Heureusement les corbeaux qui avaient entendu la lui ramenèrent. Le serviteur coupa la pomme en deux : ils la croquèrent et la princesse tomba amoureuse du serviteur qui put enfin l’épouser et devenir roi.

Continue reading « Le serpent blanc : osez la compassion, l’intuition et les conduites disruptives pour manager ! »

Un psycho-portrait symbolique oui! Mais pour quoi faire ?

Depuis toujours, je suis fascinée par l’anthropologie et la sociologie et la psychologie. L’histoire des hommes, leurs origines, la manière dont ils s’assemblent, s’organisent, se lient ou se déchirent. Mais également comment ils interprètent leurs rites et leurs  rêves.
Comprendre nos symboles, nos archétypes, c’est comprendre également le monde et la société, l’organisation dans laquelle nous vivons et surtout qu’elle est notre place!

Un psycho-portrait symbolique parle parce qu’il dit ce que nous ne pouvons dire de manière naturelle aujourd’hui, nos rêves, la place  et la valeur des symboles dans notre vie. Ils racontent notre manière de nous organiser dans cette vaste organisation qu’est la société dans laquelle nous travaillons par exemple mais aussi l’histoire que nous avons nouée ou que nous allons nouer avec elle.

Un psycho-portrait symbolique valide  notre place, notre projet, explique nos retraits ou nos engouements professionnels plus finement  q’un simple « verbatim ».