6f8e8412

Lire le conte : http://legende-et-conte.com/jack-et-le-haricot-magique-conte-en-ligne/

 

Une conversation que j’ai eue avec une collègue thérapeute me rappelle à quel point l’Univers nous parle.  Nous sommes partie prenante de l’univers. Il est en nous, il nous suffit parfois de l’interroger pour qu’il nous réponde.

Et parfois nous négligeons ce que nous voyons, les signes qui s’accumulent et qu’il nous envoie, les sensations que nous avons…Souvent il nous demande de lâcher prise mais parfois aussi de résister… Le plus souvent, il nous demande de lui faire confiance et d’accepter les voies de l’inconnu et particulièrement celle de l’amour…

Cette fabuleuse énergie qui fait avancer le monde. L’amour de soi qui n’est pas de l’égocentrisme mais une bienveillance à son propre égard et de la compassion.  Se pardonner et s’écouter. L’amour de l’Autre qui nous réclame de l’écouter et sinon de le comprendre en tout cas d’éviter de le juger sans savoir mais aussi d’accepter ses différences. L’Amour altruiste…qui prône la compassion et l’amour universel des autres. Le plus difficile ? Conjuguer les trois !

Accepter de lâcher prise et de s’aimer même si cela ne fonctionne pas dès la première fois. Recommencer sans renoncer et affronter nos peurs et nos ogres intérieurs. Parfois, nous avons une vue limitante de nous-même.  Autrement dit,  nous voyons petit mais nous nous en contentons car la vérité c’est que nous manquons de confiance en nous. Et notre entourage également. Renoncer à ce qui nous limite, nous rabote les ailes et aller résolument vers l’inconnu, n’est pas si facile. Il nous faut de l’aide extérieur. En chemin quelques larmes aussi  car choisir c’est aussi renoncer.

 

J’avais un conte en tête au moment où ma collègue me parlait,  Jack et le haricot magique. Il synthétisait tout ce que je pensais à propos de l’Univers et de ses réponses.

Un conte qui parle de la confiance en soi perdue puis retrouvée et surtout du lâcher prise puisqu’il n’y a plus rien à faire. Laisser l’univers répondre même si sa réponse semble absurde.

Pensez donc ! Echanger une vache contre une graine de haricot soi-disant magique alors que la pauvreté frappe à la porte… Accepter de parier sur la providence…

C’est pourtant ce que fait Jack et bien lui en a pris.

 

Le résumé : un jeune fils et sa mère sont très pauvres. Leur seule vache ne donne plus de lait. Ils doivent se résoudre à la vendre au marché. Jack échange la vache contre un haricot magique. Sa mère est effondrée. Pourtant, ils pourront, grâce à ce haricot qui grimpe jusqu’au ciel, accéder à la richesse en volant à l’Ogre d’abord un sac de pièces d’or, puis une oie en or et enfin une lyre magique.

 

L’abondance de la vache s’est tarie. Elle ne donne plus de lait. La vie arrive à un moment de stérilité et d’asséchement.

C’est à Jack de jouer son rôle. C’est à dire à la partie en nous capable de s’émerveiller, cette  entité jeune et entreprenante de nous-même. Nous devons la mobiliser et faire appel à elle  pour nous tirer  de cet état de pauvreté, morale ou affective. Il faut entreprendre sans écouter les esprits chagrins, résignés qui nous prédisent mille et une défaites.

Il y a fort à parier que la stérilité ou la pauvreté tiennent au fait qu’il ne lui a pas été facile d’avoir confiance en lui. Ne semble- t-il que sa mère le tient pour un parfait benêt ?

Il est sans père, sans animus… ce côté de la force qui donne audace et courage.  Il va pourtant le rencontrer sous la forme de ce petit vieux malicieux qui lui propose un marché improbable.

 

wotan

Tendre la main aux Dieux : accepter l’imprévisible

Dans de nombreux contes, les Dieux lorsqu’ils descendent sur terre prennent souvent la forme d’un vieil homme qui teste les humains. Ce dieu qui ressemble à s’y méprendre au Dieu nordique Wotan. Un mythe repris par la relion chétienne avec Saint-Pierre et Jésus souvent en promenade sur terre.

 

 

 

(http://www.toutelislande.fr/HistoireMythologieIslande.html#Dieux) .

On ne sort jamais tout à fait le même d’une rencontre avec les Dieux et leur faire confiance, c’est s’autoriser à voir plus loin et plus haut.

Laisser l’Univers prendre les rênes puis sans hésitation, suivre sa voie. Aussi loin que puisse être le but, aussi inconnue que puisse être la destinée… Voilà en tout cas, la force qu’il insuffle à Jack.

Nous possédons tous un talent particulier, parfois il suffit de s’écouter pour le savoir puis d’oser s’exercer pour le mettre en pratique et en valeur.

Parfois, ce talent est étouffé par l’entourage qu’il soit familial ou professionnel. Et nous nous conformons à ce que les autres veulent pour nous. Par loyauté, par peur et manque de confiance en nos capacités.

Pour nous forcer à sortir de nous-même littéralement, il nous faut une rencontre extraordinaire. Ce moment où on lance les dés. Certains parleraient de pari avec le Diable  (Wotan a été bien diabolisé par la suite) mais en tout cas, accepter de relever le défi, c’est prendre part à ce grand dessein que l’Univers a pour nous.

Prendre sa part et relever le défi

 

dés

Jack va monter jusqu’au ciel.  Autrement dit, il va accepter de passer à une nouvelle vie, une nouvelle dimension. C’est un acte conscient : il doit le vouloir et faire lui seul cette ascension.

Arrivé au château au bout du ciel, il lui faudra faire preuve d’aplomb, d’audace, et surtout savoir plaider sa cause. Et pas à n’importe qui s’il vous plait ! Séduire l’ogresse en faisant appel à ses instincts protecteurs… il fallait l’oser !

Que représente l’Ogre ? Il y a toujours en nous et autour de nous, des obstacles, des loyautés et des freins. Qu’ils se nomment chagrins, dépit, peurs, colères, jalousies… Les affronter avec ruse, les contourner avec sagesse ou savoir ne pas les entendre… est déjà toute une aventure mais c’est le début du respect de soi-même.

Toutes ces dimensions de nous que nous n’arrivons pas toujours à maîtriser, à endiguer. Comme ces anciens Titans.  Pour gagner le respect de nous-même et son corolaire, la confiance (la fiancée en nous), il nous faut les affronter.

Mais attention, il ne s’agit pas de s’y prendre à la va-vite ! Jack prend l’ogresse par les sentiments.

D’une certaine manière, c’est comme s’il avait trouvé des parents terribles…il s’agit d’amadouer le plus accessible et de faire preuve d’astuces.

Depuis la nuit des Temps, Métis (l’Océanide) nous a appris à faire preuve d’astuces pour vaincre les Titans…

Sur ce point : http://www.ac-nice.fr/massena/clubs/philo/pdf/metis.pdf

Il y a toujours une partie de notre grande peur qui peut être apprivoisée (si si !) et si on ose le faire, nous en sommes récompensés. Par deux fois, l’ogresse va le sauver… et l’audace va payer.

Les voilà riches car Jack revient vers sa mère, qui ne le prend plus pour un benêt.

Qu’ont-ils gagné ?

Un sac de pièces d’or, une oie qui pond un œuf  en or tous les jours et une lyre magique qui parle et joue une musique divine.

Autrement dit : la fiance, l’intégrité, l’abondance, la vie intérieure enrichie, revivifiée qui à nouveau circule, pleine de promesses, d’espoirs. et il pourra y avoir recours dès qu’il le voudra. Le chemin de son évolution est tracé.

Laisser parler l’univers et faire confiance à la chance…. La vie trouve souvent son chemin…

 

 

oeufs d'or

sac d'or

 

 

lyre magique

Les symboles

Le haricot, l’oie, l’or, la harpe (Lyre), la hache, les ogres, le vieil homme, la vache.

Le haricot : que de symboles pour un si petit légume ! Celui des âmes des défunts et du deuil,  de chance et de richesse et de fécondité (il était réputé être aphrodisiaque) selon les civilisations et les mythologies.

Attardons nous sur l’oie. Symbole de l’âme du pharaon et une messagère chez les égyptiens et liée à l’Amour et la fécondité chez les romains, l’oie est aussi le symbole du souffle de toute vie en dans les mythologies indiennes. Chez les chamans sibériens, le vol de l’oie est initiatique.

La hache est celui du jugement dernier. On l’utilise pour tuer les géants et tous les êtres démoniaques en général.

La lyre (instrument inventé par Hermès) … est souvent confondue avec la harpe. Les deux diffèrent sur le plan de la musicologie cependant mais ont le même signifiant symbolique. Elles relient la terre et le ciel. C’est une médiatrice pour voyager vers l’Au-delà.

L’or : richesse, essence, principe du Yang, excrément primordial qui doit être digéré par l’alambic, l’or a mille et une significations symboliques. C’est l‘état solaire et le stade le plus élevé de l’évolution spirituelle.

Les ogres/les géants : les forces instinctuelles brutes et non maîtrisées et harmonisées

La vache : l’abondance, la richesse, la maternité, la fécondité, la douceur

Le vieil homme : L’homme vieux rencontré dans le rêve ou symboliquement est souvent là pour marquer un passage important vers la découverte de son âme, de son inconscient. Il indique un passage, une transmutation.

Des outils symboliques pour évoluer

Le petit sac de pièces d’or, puis l’oie sont autant d’outils magiques qui seront désormais à la disposition de Jack pour avancer dans la vie. Il n’aura plus à  craindre la grande dépression, le grand déferlement qui probablement le guette en la personne de l’ogre.

Il ne lui manque que la lyre pour parachever sa transformation…cette-fois ci plus question d’atermoiement, il lui faut battre l’ogre et ce, de manière définitive.

Autrement dit il est bien question ici de se transformer et d’évoluer vers une pleine conscience spirituelle, vers un accomplissement. Il n’aura plus besoin ensuite de se battre avec autant de forces, les outils lui permettront d’accéder là ou il veut aller spirituellement.

 

 

 

entreprise et boulot

Jack et le Haricot magique un conte qui se prête admirablement à la vie professionnelle.

Aujourd’hui, sans doute davantage, les frustrations, les limites sont d’autant plus intolérables qu’il semble n’y en avoir aucune, du moins officiellement.

Le discours ambiant nous parle de confiance, de détermination, d’audace… Mais à l’évidence les freins sont nombreux. L’entreprise est une jungle au sein de laquelle les pulsions à peine maîtrisées ou policées se font jour.

Les statistiques en matière de risques psychosociaux nous montrent à quel point ces ogres terribles ne font pas que nous habiter, ils sont aussi chez eux dans l’entreprise : emprise, vexations, colères, intimidations sont souvent le lot quotidien de nombreux cadres et collaborateurs.

Il se produit alors une altération, un asséchement de la pensée, de la créativité et il faut alors faire appel à « Jack » pour retrouver un sens à nos actions et irriguer à nouveau notre vie professionnelle.

Il y a certes des garde-fous : la politique RSE mise en place par l’entreprise quand il ne s’agit pas de poudre aux yeux, les services sociaux d’entreprise, la médecine du travail, une véritable politique RH qui permettent l’épanouissement et le développement des compétences au travail.

Mais les collaborateurs peuvent aussi se rappeler ce petit conte qui illustre parfaitement les ressorts internes qui permettent de se revitaliser.

Vous traversez une période particulièrement aride et difficile ? Revisitez ce conte. Vous verrez il y a bien plus de sagesse et de réconfort qu’il n’y parait.

Sachez vous affranchir des conseils quitte à déplaire autour de vous!

Saisissez l’occasion qui vous semblait naguère absurde ou irréaliste mais attention… Cherchez les bons outils. Souvent, ils sont aux mains de ceux qui ne vous veulent pas que du bien. Apprenez donc à les discerner et les identifier. et préparez-vous à la bataille !

Sachez apprivoisier ceux dont vous aurez besoin : demandez de l’aide !  Ce conte nous apprend aussi que parfois l’ingratitude est de mise. La nature de l’ogre est de vous dévorer, pas de vous aider ad vitam eternam, souvenez-vous en !

Ne prenez pas tous les outils en même temps et allez-y progressivement. Vous avez besoin de force, d’audace et de vous préparer. Le succès de vos activités implique donc des temps de repos et de latence !

Quand le moment est arrivé, portez l’estocade, à la hache !  Autrement dit, affinez votre jugement et tranchez ! La lyre c’est votre capacité à jouer les médiateurs, à trouver votre chemin. La hache, votre courage et votre propension à savoir trancher et faire preuve de jugement !

Pour en savoir davantage sur votre conte de vie ou celui du moment ? Contactez-moi!

Retrouvez d’autres contes décryptés ici et la méthode des psychoportraits symboliques.

 

 

Marie-Pierre Medouga

Coach de vie